crypto & blockchain
Blockchain

Crypto & Blockchain : les technologies du 21ème siècle

La grande révolution du web, et plus largement de l’industrie de l’information dans sa globalité, a commençé par la publication du livre blanc du Bitcoin par Satoshi Nakamoto le 3 janvier 2009. Génie visionnaire, provocateur surdoué en finance ou utopiste maginal expert en science cryptographique, le mystère qui entoure l’identité de Satoshi demeure à ce jour. Non seulement créateur du Bitcoin, il serait aussi propriétaire de 980 000 bitcoins environ, selon le journal américain Forbes. Ce qui en ferait le cryptomilliardaire le plus discret de la planète.

Avant d’explorer le livre blanc en détail, revenons un instant sur les circonstances de l’émergence de la Blockchain, la technologie derrière le Bitcoin.

Une révolution technologique en trois phases

Les cinq premières années qui suivent la présentation publique de la blockchain et du Bitcoin (2009-2014), constitue la genèse d’un changement comparable à la révolution industrielle au 19ème siècle. Deux siècles d’histoire bouleversée en dix ans seulement.

Faisant suite à la bulle internet des années 2000 à 2009, les technologies de la Blockchain étaient réservées à une classe d’initiés et de « geeks ». Dans un premier temps, le Bitcoin servait de monnaie d’échange sur le Dark Net, le réseau paralèlle de l’internet, inaccessible par les navigateurs et les moteurs de recherche habituels. Pour y accéder et faire des achats en ligne, les initiés utilisaient un navigateur comme Tor.

Le secret est le mettre mot des technologies de cryptographie et de la Blockchain. Anonymat, protection de la vie privé, anonysation des données sensibles et liberté sont d’autres expressions chers aux experts qui participent activement à leur développement. C’est tout naturel de retrouver un parfum de secret dans la communauté.

2014-2016 : les années de liesse et d’inconscience

Les cryptomonnaie sortent de l’ombre et du Dark Net. Tournant le dos à une genèse fulfuseuse, loin de la clandestinité et l’illégalité, la communauté cryptomillionnaire se lancent dans les affaires et créent des startup mettant le pied dans la cour des grands. Des appels de financement (ICO) lèvent des fonds à la vitesse de la lumière. Des projets sont montés en hate dans l’espoir de devenir puissante comme Facebook ou Google, rapidement. Des milliards de dollars sont échangés sur des plateformes comme Binance et Kraken.

Aux quatre coins du monde, on découvre de nouvelles applications à la Blockchain. Aurait-on trouver la pannacée numérique ? Il est certain qu’elle apporte des solutions à des problèmes dans les domaines, comme la finance et la logistique, où la tracabilité est indispensable.

La spéculation sur les cryptomonnaies, et le bitcoin en particulier, atteint un summum le dimanche 17 décembre 2017, jour où un bitcoin s’échangeait contre 19 873 dollars américains. Dès le lendemain, l’effondrement qui suivit était proportionnel à l’engouement et la frénésie de cette période.

La troisième phase commence en janvier 2018 après le crash du marché des cryptomonnaies. En 2019, la bulle spéculative retombe comme soufflet trop chaud. Certains y ont laissées leurs économies. D’autres ont fait fortune.

Conclusion : Les termes « blockchain, Bitcon et cryptographie » ont fait le tour de la plaète, et font couler beaucoup d’encre. Les grandes sociétés de l’information ne cessent d’innover dans les technologies émergentes. Conscients des enjeux, les acteurs économiques enboîtent les traces des pionniers du web, tant bien que mal, en quête d’un succés commercial qui fera la différence.

Les technologies telles que la blockchain impactent déjà notre société. Notre mission, à Blockphère Magazine, c’est d’apporter une information qualitative au grand public, et aux décideurs en aprticulier.

PLDA

Crypto & Blockchain : les technologies du 21ème siècle
To Top