Blockchain

Humingbot : le 1er robot « haute fréquence » grand public

Les technologies de trading « haute fréquence » combinent les algorythmes d’intelligence artificielle, les indicateurs boursiers, les stratégies de trading, la puissance des ordinateurs (et demain les supercalculateurs quantiques), la vitesse et la fréquence d’éxécution des ordres sur des marchés financiers numériques. La combinaison de ces divers éléments donne naissance à une nouvelle génération de programmes informatiques, les robots de « trading haute fréquence (THF).

Installés dans les centres de données des grandes institutions financiéres, les robots de trading HF trônent en maître sur les places marché comme le Nasdaq (USA), Euronex (Europe), le Forex.

Hummingbot, le robot de minage boursier grand public

On distingue deux types d’algorithmes : sous la barre d’un ordre par seconde, on parle de « trading haute fréquence », en-dessous, de « minage boursier ».

Le minage boursier est similaire au THF. Ce qui les différencie, c’est principalement la puissance de calcul des processeurs, la complexité des algorithmes et la pertinence des stratégies d’investissement.

Aujoud’hui, l’utilisation de ces nouvelles technologies est monnaie courante sur les marchés financiers.

La robotisation des places financières

Les marchés européens ont commencé à plébisciter les performances des robots de trading depuis une quinzaine d’années. En 2011, 90% des ordres transmis sur les marchés des actions étaient émis par des logiciels de trading à haute fréquence (Easybourse.com).

Les tradeurs à haute fréquence dominent les places de marché. Ce qui explique leur suprématie sur le trader humain, c’est la vitesse de passation d’ordres, le volume significatif et la capacité d’opérer 24/24h.

Certes, les opérateurs à haute fréquence apportent de la fluidité dans les échanges, mais leur présence engendre de nouvelles problématiques : la dissimulation de l’opération frauduleuse et la volatilité des cotations.

Par exemple, on remarque souvent des crashes éclairs, c’est à dire des chutes très importantes du cours d’un instrument financière. Ce phénomène vient de transactions émises par des logiciels de trading à haute fréquence.

Hummingbot, le robot grand public

En 2019, les institutions financières détenaient encore la primeur de cette nouvelle technologie.

En mars 2020, la société AphalCoin a changé la donne en lançant Hummingbot, le premier robot de minage boursier grand public. Aujourd’hui, tout le monde peut passer des ordres sur le marché des cryptomonnaie 24/24h.

Hummingbot est disponible au téléchargement gratuitement.

Des partenaires pour aller plus loin

Hummingbot bénéficie d’un écosystème favorable à son expansion : une équipe talentueuse et des partenaires sérieux. Il est compatible avec les plateformes suivantes :

  • Binance
  • Bittrex Global
  • Coinbase Pro
  • Eterbase
  • Huobi Global
  • Kraken
  • KuCoin
  • Liquid
  • Radar Relay

Humingbot : le 1er robot « haute fréquence » grand public
To Top