Blockchain

Humingbot : le 1er robot « haute fréquence » grand public

Les technologies de trading « haute fréquence » combinent les algorythmes d’intelligence artificielle, les indicateurs boursiers, les stratégies de trading, la puissance de supercalculateurs (futurs ordinateurs quantiques), la vitesse et la fréquence d’éxécution d’ordres boursiers sur les marchés financiers. La combinaison de ces éléments permet la création de logiciels puissants, appelés les robots de trading « haute fréquence ». En général, les ordinateurs qui exécutent ces logiciels sont placés dans des centres de données (datacentres), à proximité des places boursières comme le Nasdaq (USA) et Euronex (Europe).

Sous la barre d’un ordre par seconde, on parle de « trading haute fréquence », en-dessus, de minage boursier.

Hummingbot fait partie de la dernière catégorie. Vous l’aurez compris, le minage boursier, c’est la même chose que le THF. La puissance de calcul et la complexité des algorythmes les différencient.

Ces places de marché apprécient la présence des robots. Ceux-ci passent des ordres payants 24/h24, cette activité génère une fluidité sur les marchés, des partenariats naissent avec les développeurs. D’où la prolifération de nombreux services d’analyse graphique et de passage d’ordres, comme tradingview, cryptowatch.

Les robots bénéficient d’un écosystème favorable à leur généralisation dans les prochaines années.

Jusqu’en 2019, les institutions financières avaient le monopole de la technologie. Les particuliers, eux, devaient louer les services payants de sites spécialisées. En mars 2020, la société AphalCoin a présenté Hummingbot, le premier robot de minage boursier pour le grand public. Désormais, tout lemonde pourra les utiliser pour acheter et vendre les cryptoactifs. Hummingbot fait l’objet d’un développement régulier. Il est disponible au téléchargement sur github.com.

Les plateformes qui participent au lancement du projet sont Binance, Bittrex, etc. Kraken, … vont rejoindre la liste à une date ultérieure.

Image by Gerd Altmann from Pixabay

Humingbot : le 1er robot « haute fréquence » grand public
To Top